fbpx
Mademoiselle a trois ailes

Structurellement créative

Persévérez

Au moment où j’entame ma mue professionnelle, je découvre toute une littérature autour de la philosophie du succès.

Apprendre à réussir.

Persévérez !

C’est drôle, mais cela ne m’avait jamais traversé l’esprit avant. Évidemment, je voyais bien autour de moi des parcours d’entrepreneurs qui semblaient pavés de rose, tandis que pour d’autre (dont moi) c’était plutôt l’opération commando en pleine jungle hostile, moite, boueuse et pleine de moustiques.

Mais je me disais que c’était une question de chance.

Certain en ont, et d’autre pas. Le syndrome de La Chèvre.

C’est alors que j’entreprends la lecture du best-seller de Sandy Forster, Comment devenir follement riche rapidement, et de Réveillez le millionnaire qui est en vous de Mark Victor Hansen et Robert Allen. Et je comprends que la chance n’a rien à voir là-dedans.

Au contraire même.

Ceux d’entre nous qui connaissent de belles réussites ont connu également de retentissants échecs. Et parfois, ils sont même nécessaires. Comme un électro-choc. Le signal qu’il faut changer de façon de penser.

En narration, on parlerait d’incident déclencheur.

Comme s’il fallait parfois vivre une situation difficile et suffisamment traumatisante, pour prendre la décision de réagir et de changer.

Napoleon Hill parle de briser le rythme hypnotique de notre routine. Dans Réflechissez et devenez riche, il explique comment et pourquoi l’échec porte en lui la graine du succès. C’est en échouant que l’on apprend et que l’on modifie le plan.

Pour tous les auteurs passionnés de structure narrative, je ne peux que vous recommander de lire Napoléon Hill. Il a étudié le cas de nombreux business men et grands hommes de son époque et a établi une philosophie du succès.

Et ce qui est fascinant, c’est que sa méthodologie correspond en tout point au schéma narratif d’un récit de fiction.

Un héros est contraint de sortir de sa routine en étant confronté à un incident déclencheur. Pour résoudre la problématique qu’il rencontre, il établit un plan d’action. Il échoue de nombreuses fois dans différentes péripéties et rebondissements, jusqu’à ce qu’il réalise et apprenne de ses erreurs et aveuglements. Là, il trouve enfin la bonne solution et règle sa problématique.

Les besoins humains se résolvent de la même manière que cela soit dans la fiction ou la réalité :

Routine ” Incident déclencheur ” Problématique ” Plan d’action ” Échec ” Victoire ” Échec ” Victoire ” Échec ” Dépression ” Révélation à soi-même ” Solution ” Nouvel équilibre.

Ou que vous en soyez dans cette chaîne narrative, il n’y a qu’une seule chose à faire : garder l’objectif en tête, revoyez le plan pour corriger les échecs, et ce jusqu’à la victoire finale !

En un mot : persévérez.

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 8 =


Revenir en haut de page