fbpx
Mademoiselle a trois ailes

Structurellement créative

Profil de personnages en eau, air, feu et terre

Parmi les outils que les coachs utilisent en développement personnel, il y a les profils de personnalités basés sur les quatre éléments : eau, air, feu et terre.

Les quatre profils existent dans chacun d’entre nous, mais nous avons tendance à surinvestir l’un d’entre eux au détriment des autres, créant ainsi une zone d’instabilité. Ces profils fonctionnant en miroir, il faut chercher dans les qualités de l’élément opposé, les réponses aux défaillances de notre élément d’origine.

Les quatre éléments

Concept très intéressant lorsque l’on construit par exemple des couples de héros ou des binômes.

Les binômes fonctionnent sur le principe de la complémentarité des compétences, des aptitudes et des comportements. Les profils par éléments sont bien utiles dans ce cas précis.

Le profil Air est le plus sociable des trois profils. Il a besoin de contacts humains, c’est un fait. Mais son besoin d’appartenance peut pousser jusqu’à un excès de conformisme et de convention. Être dans la norme devient alors une obsession. Quand l’élément Air pousse à cette extrémité dans le déséquilibre, il trouve son salut dans la complémentarité de l’élément Eau, le centre par excellence des émotions.

En se connectant à ses désirs, l’Air trace une voie différente que celle suivie par la masse. Et inversement quand un profil Eau est submergé par des émotions qu’il ne contrôle pas, le profil Air tend à instaurer un cadre salutaire au débordement émotionnel de l’Eau.

L’élément Terre est l’élément nourricier, celui qui prend soin des autres, qui se soucie de leur développement. Mais la terre elle-même a besoin de se régénérer à une autre source, sans quoi elle se tarit et s’assèche. C’est pourquoi l’élément Terre trouve son inspiration dans l’élément Feu, l’énergie créatrice.

Un profil Feu est un profil dominant, connecté aux forces de la nature et faisant confiance à son intuition. Mais le travers du Feu, c’est d’être dominé par sa propre puissance. Si le Feu se déconnecte des réalités terre à Terre, il perd de vue sa contribution au monde, sa capacité visionnaire et le sens de ses actions.

Prenons le cas pratique d’Arbogast & Qurn, les deux héros emblématiques de Terre Astrale. Arbogast vient des territoires de l’Ouest, celui de la civilisation, des cultures agricoles et des exploitations minières. L’Ouest pourvoit et organise les territoires des hommes grâce aux lois déméteriennes.

Au contraire, les territoires de l’Est représentent les contrées sauvages et inhospitalières où la Nature règne en maître. C’est un monde gouverné par les esprits totems. Et la petite chamane Qurn en est la gardienne farouche.

En jouant avec les profils dominants de vos personnages, vous pouvez ainsi créer des complémentarités pertinentes avec le thème de votre récit.

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 24 =


Revenir en haut de page