fbpx
Mademoiselle a trois ailes

Structurellement créative

Quel est le signe astrologique de votre personnage ?

Astrologie

L’astrologie consiste à interpréter des correspondances entre les configurations célestes et les affaires humaines et terrestres. Bien que l’astrologie se nourrisse d’astronomie, elle n’est pas considérée comme une science. Il s’agit bien plutôt d’un art divinatoire qui relève des croyances « on ne peut croire que , où l’on ne sait pas tout ».

A une certaine période de l’année, le soleil traverse la roue du zodiaque et indique donc le signe de naissance d’un individu.

Parmi les découvertes scientifiques qui détractent et contredisent les fondements de l’astrologie occidentale, notamment celle du zodiaque qui coïncide avec le mouvement des saisons, citons le phénomène de précessions des équinoxes. Sous l’effet de l’attraction conjointe de la Lune et du Soleil, la Terre évolue sur son axe à la manière d’une toupie. Cela signifie qu’au fil du temps les signes du zodiaque se décalent des constellations dont elles tirent leur nom depuis l’Antiquité. .Deux mille ans se sont écoulés depuis leurs découvertes par les Anciens. Le Soleil ne traverse donc plus la roue du zodiaque de la même manière.

Thème astral

Compatibilité. Incompatibilité.

Fichtre ! En vérité, je ne serais pas Bélier, mais… Poissons ! Caramba !

Mais est-ce que tout cela est important ? Non ! Pas du tout.

Considérons l’astrologie comme un moyen de définir des types de personnalités. Elle n’est pas une fin en soi, mais un guide pour mieux cerner nos personnages. Et un des avantages de l’astrologie, c’est qu’elle crée des complémentarités entre signes et éléments, particulièrement intéressant à utiliser dans la création de binôme alliés ou de couple d’ennemis.

Les 12 signes du Zodiaque

Bélier : 21 mars – 20 avril.

FEU – Premier signe du zodiaque. Il est l’impulsion, la virilité, le courage, l’énergie et l’indépendance.

Taureau : 21 avril – 21 mai

TERRE – Situé entre l’équinoxe du printemps et le solstice d’été,  il est connu pour sa grande puissance de travail, sa sensualité ainsi qu’à une tendance exagérée pour les plaisirs.

Gémeaux : 22 mai – 21 juin

AIR -Troisième signe du zodiaque, il privilégie les contacts humains, les transports, les communications, la polarité.

Cancer : 22 juin – 22 juillet

EAU – Situé juste après le solstice d’été, il est l’incarnation du retrait sur soi, de la timidité, de la ténacité ainsi que de la sensibilité.

Lion : 23 juillet – 22 août

FEU – Situé en plein milieu de l’été, il est le symbole de la joie de vivre, de l’ambition, de l’élévation et de l’orgueil.

Vierge : 23 août – 22 septembre

TERRE – Situé avant l’équinoxe d’automne, il représente le travail, la moisson, la dextérité manuelle et la minutie.

Balance : 23 septembre – 22 octobre

AIR – Lorsqu’il entre dans ce signe, le soleil est au point médian de l’année astronomique. Il est le symbole de l’équilibre, la justice, la mesure.

Scorpion : 23 octobre – 22 novembre

EAU – Huitième signe du zodiaque, il est l’un des plus mystérieux, sombres, destructeurs et passionnés des signes.

Sagittaire : 23 novembre – 21 décembre

FEU – Situé juste avant le solstice d’hiver, il est le mouvement, les réflexes vifs, les instincts nomades ainsi que l’indépendance.

Capricorne : 22 décembre – 20 janvier

TERRE – Placé au solstice d’hiver, il représente la fin mais aussi la naissance d’un cycle nouveau. Il est le symbole de la patience, la persévérance, la prudence, la réalisation ainsi que le sens du devoir.

Verseau : 21 janvier – 19 février

AIR – Onzième signe, il est associé à la fraternité, l’indifférence aux choses matérielles, la coopération et la solidarité collective.

Poissons : 20 février – 20 mars

EAU- Dernier signe du zodiaque il est le symbole de l’émotivité, l’hypersensibilité, l’angoisse ou encore l’imagination.

C’est l’une des techniques de caractérisation que je trouve les plus amusantes ! Ne vous en privez pas avec vos personnages.

Quel est donc le thème astral de votre héros ?

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 − 5 =


Revenir en haut de page