fbpx
Mademoiselle a trois ailes

Structurellement créative

La passion des histoires » Scriptdoctoring en conduite accompagnée

Scriptdoctoring en conduite accompagnée

Quand un auteur, un éditeur ou un producteur demande un audit de son récit, il cherche bien souvent une approbation.

“C’est bon, mon histoire fonctionne.”

“J’ai fait le bon choix. Je ne me suis pas trompé.”

Dans ce cas précis, l’avis du scriptdoctor est perçu comme une réassurance sur l’investissement que représente le manuscrit. Mais quelque soit la qualité du texte, bien souvent l’expert rend une synthèse avec des suggestions d’amélioration.

Et malheureusement celles-ci sont trop peu souvent suivies. Parce que ces corrections installent un doute mortifère dans l’esprit de son commanditaire… Et ce n’est pas du tout ce qu’on lui avait demandé !

Or c’est probablement une grave erreur que de craindre le doute. Selon Joanna Penn, le doute est le meilleur allié de l’auteur.

” Le syndrome de l’imposteur est une extension du manque de confiance en soi. C’est le sentiment que, malgré le nombre de livres écrits et le niveau de réalisation atteint, nous sommes des imposteurs qui se font passer pour des écrivains. […] Adoptez le manque de confiance en soi comme partie intégrante du processus créatif. Soyez encouragé par le fait que pratiquement tous les autres créatifs, y compris vos écrivains-modèle, le ressentent aussi à chaque livre qu’ils écrivent. En fait, si vous ne ressentez aucun doute, il y a probablement quelque chose qui ne va pas ! Et si vous avez atteint les sommets du syndrome de l’imposteur, vous vous débrouillez probablement très bien dans votre carrière d’écrivain.
Quand vous ressentez ce doute rampant, reconnaissez-le. Écrivez vos sentiments dans votre journal… et continuez à écrire.”

Le mindset de l’auteur qui réussit, Joanna Penn

En faisant appel à un coach en écriture scénaristique, l’auteur prend bien plus la décision de soulever le doute en améliorant son manuscrit, que celle de l’éliminer pour obtenir une validation qu’au final seul le public lui apportera !

C’est pourquoi j’ai conçu “Tapis rouge” comme un accompagnement au scriptdoctoring. Je préfère que l’auteur réalise de lui-même les forces et les faiblesses de son récit, et que de lui-même il prenne la décision d’en modifier le contenu.

En accompagnant l’auteur à se poser une série de questions clé, je l’amène à s’interroger sur :

  • Ses intentions d’écriture
  • la psychologie de ses personnages
  • la structure narrative
  • et la distribution de l’information.

En guidant l’auteur sur les traces de sa propre écriture, je l’invite à s’auto-évaluer avec bienveillance et à acquérir plus de maîtrise.

Réconciliez-vous avec le doute, car si vous lisez ces lignes, c’est qu’il vous indique le chemin.

  • Formez-vous à la dramaturgie.
  • Remettez votre ouvrage.
  • Refaites !
  • Recommencez !
  • Réécrivez !

“Nous devons aussi apprendre à nous valider nous-même, à comprendre que le processus d’écriture est le but, plutôt que la réception de notre travail ou les récompense qui peuvent ou non venir.”

Le mindset de l’auteur qui réussit, J. Penn

Cliquez ici pour accéder à “Tapis rouge” : https://laetitia_laroche_longuet.systeme.io/331b9167

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 7 =


Revenir en haut de page