fbpx
Mademoiselle a trois ailes

Structurellement créative

L’ennéagramme, clé de transformation du personnage

L’ennéagramme est une figure à neuf points qui représente 9 aspects de personnalités humaines. Cette représentation est extrêmement ancienne et serait d’origine mésopotamienne. Elle est aujourd’hui un outil bien connu du développement personnel. En tant qu’outil de connaissance de soi, l’ennéagramme se trouve être très utile dans la caractérisation de personnages de fiction.

Colère

Chacun des neuf profils renseigne sur l’état d’esprit du personnage en mode « stress » d’une part et sur la clé de transformation pour retrouver l’état d’équilibre d’autre part.

En effet chaque profil est traversé par trois niveaux :

  • le Corps,
  • le Cœur,  
  • l’Esprit.

Les trois dimensions existent et cohabitent dans chacun des profils. Mais, il y a une dimension qui s’exprime plus que les autres, on parle de centre préféré.

Les profils 2,3,4 privilégient le centre des émotions et du cœur, les 5,6,7 celui du mental et de l’esprit, et les 8,9,1, celui du corps et de l’instinct.

EnnéatypeCentre préféré
L’ennéatype 1Instinct
L’ennéatype 2Emotion
L’ennéatype 3Emotion
L’ennéatype 4Emotion
L’ennéatype 5Mental
L’ennéatype 6Mental
L’ennéatype 7Mental
L’ennéatype 8Instinct
L’ennéatype 9Instinct

Quand le sujet est à l’équilibre, les trois centres coexistent dans son profil.

Au contraire, l’état de déséquilibre intervient quand un des deux autres niveaux est réprimé. C’est alors que l’égo se manifeste dans une compulsion d’évitement d’une part (système de défense) et/ou dans une passion, par définition, destructrice pour l’individu, s’il ne parvient pas à la surmonter :

EnnéatypePassion (tendance principale)
L’ennéatype 1la Colère
L’ennéatype 2l’Orgueil
L’ennéatype 3la Tromperie, le Mensonge
L’ennéatype 4l’Envie
L’ennéatype 5l’Avarice
L’ennéatype 6la Peur
L’ennéatype 7l’Intempérance
L’ennéatype 8l’Excès
L’ennéatype 9la Paresse

Dans le cycle cosmique du voyage du Héros, défini par Campbell, on se souvient que le personnage traverse l’Epreuve suprême, celle de mort et de renaissance, afin d’obtenir l’élixir de vie, c’est -à-dire la connaissance de Soi.

On peut donc imaginer qu’à travers cette série d’épreuves, il découvre le moyen de surmonter la passion destructrice qui le ronge : colère, orgueil, mensonge, envie, avarice, peur, intempérance, excès ou paresse.

Et c’est au moment où il parvient à faire taire son ego, qu’il est de nouveau maître de son destin.

En effet, Joseph Campbell dit que l’expérience transcendantale du héros passe par:

  • la renonciation « à tout attachement à l’égard de ses propres limitations »
  • l’annihilation de l’ego
  • la réalisation de son Soi profond (et divin).

A l’excercice de quelle passion votre personnage se livre-t-il ?

De quelle manière peut-il la surmonter ? Ou non ?

Laetitia

Elle a consacré ses études et une partie de sa carrière à comprendre ce qui faisait d’une histoire, une « bonne » histoire. Quelles en étaient les composantes structurelles ? Comment s’architecture un récit ? Quels sont les ingrédients indispensables ? De l’idée à la rédaction, elle a mis au point une méthode d’écriture qui s’appuie sur des approches scénaristiques anglo-saxonnes, sur un marketing d’auteur 3.0 et sur des outils de coaching empruntés aux neurosciences. Avec ce procédé, elle offre aux auteurs l’opportunité d’écrire la « meilleure » histoire de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 20 =


Revenir en haut de page